Cocktail d’automne no. 2 : Kir et kir royal

Cocktail d’automne no. 2 : Kir et kir royal

Pour le 2e cocktail d’automne de la série de dix que nous vous présenterons tout au long du mois d’octobre, nous vous proposons un kir, ce classique français que nous avons osé modifier un brin en utilisant une crème de baies sauvages maison préparée avec des petits fruits cueillis par notre mixologue alors qu’elle était de passage en Colombie-Britannique. Le kir est normalement préparé avec un bourgogne aligoté, mais vous pouvez utiliser un fond de vin blanc de la veille bien frais. Si vous avez du champagne ou un bon mousseux, gâtez-vous aussi d’un kir royal avant de passer à table, vous ne regretterez rien!

Kir

  • ½ once de crème de baies sauvages maison ou de crème de cassis du commerce
  • 5 onces de bourgogne aligoté ou de vin blanc sec bien frais

Versez la crème de baies dans une coupe, puis allongez avec du mousseux.

[Photo : Catherine Forest]
Crème de mûre maison
Fait environ 2 tasses | Se conserve 3 mois au frigo

  • 1 tasse de cassis
  • 1 tasse de mûres
  • ½ tasse de camarines noires*
  • 2 tasses de vodka (60 % vol.)
  • 1 tasse de Brandy
  • 1 écorce de citron
  • Sirop simple riche

* Vous pouvez remplacer les camarines noires par des bleuets sauvages.

Placez tous les ingrédients à l’exception du sirop simple riche dans un pot d’un litre muni d’un couvercle, puis secouez vigoureusement 15 secondes. Rangez le pot dans un endroit sombre de 2 à 4 semaines en secouant la préparation une fois par jour.

Filtrez le contenu à l’aide d’un coton à fromage ou d’un filtre à café dans un pot propre et rangez-le à nouveau dans un endroit sombre pendant 7 jours. Filtrez la préparation, puis commencez par ajouter ½ tasse de sirop simple riche en remuant. Ajoutez ensuite de 1 à 2 cuillères à soupe de sirop à la fois en goûtant jusqu’au résultat souhaité.